L’histoire de l’email

L’e-mail a révolutionné notre manière de communiquer. En 46 ans d’existence, l’e-mail compte environ 3.3 milliards d’utilisateurs avec plus de 200 milliards de messages échangés. Un peu étouffés par les messageries instantanées ou encore les réseaux sociaux, les e-mails ont continué à subsister discrètement. Il constitue notre première identité numérique.

Ray Tomlinson : l’inventeur de l’e-mail

Vers la fin de l’année 1971, Ray Tomlinson a réussi a établir un code informatique pour converser avec ses collègues. La date exacte de l’envoi du premier e-mail n’est pas déterminée vu que le créateur lui-même ne s’en souvient pas. Il n’avait alors aucune idée de ce qu’il a créé. Le premier courrier électronique contenait le symbole “@” et contenait un message en lettres capitales.

Ayant obtenu son diplôme du M.I.T (Massachussetts Institute of Technology) en 1965, l’ingénieur travaillait à ses débuts pour le compte de Bolt Beranek and Newman. Il a créé deux programmes : l’un pour permettre à plusieurs utilisateurs de se partager un ordinateur et de s’envoyer des messages et l’autre pour dupliquer le premier programme pour être utilisé sur plusieurs ordinateurs. Il a écrit environ 200 lignes de code et créait deux boites électroniques, en envoyant un message d’un ordinateur à l’autre.

L’@ un symbole devenu indispensable pour l’e-mail

Après les 200 lignes de code, l’avenir du courrier électronique commençait à se tracer, même si ce n’était que de l’esquisse. À l’époque, l’e-mail s’appelait encore netmail. Le symbole “@” a été choisi par le créateur comme un élément de séparation du nom d’utilisateur de l’ordinateur qui servira à envoyer le mail. Le symbole serait tellement évident qu’il serait impossible de le confondre avec les autres symboles se trouvant sur le clavier. La première adresse e-mail était tomlison@bbn-tenexa, celui de Ray Tomlinson, BBN pour indiquer le nom de son employeur et tenexa pour Tenex, le système d’exploitation qui a été utilisé.

Une révolution qui ne connaît plus de fin

En juillet 1972, Larry Roberts, l’un des dirigeants de DARPA (un organisme sous la tutelle d’Arpanet) a écrit quelques codes pour permettre à l’utilisateur de classer les messages par date. D’autres programmes ont suivis tels NRD, WRD qui permettent d’envoyer et de lire les messages, BANANARD, HG, MAILSYS, XMAIL, etc. 75 % des échanges effectués chez Arpanet se faisaient alors par courrier électronique selon une étude effectuée en 1973.

Ce fut en 1975 que le premier logiciel de messagerie permettant d’intégrer une fonction d’envoi, de réponse, de renvoi et de classements des messages simultanément est né. MSG, créée par John Vittal, est considérée comme un logiciel de messagerie moderne. Arpanet a conçu MsgGroup, par l’intermédiaire de Steve Walker.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *